Cesta: Muzeum / Prohlídka muzea / Valašská dědina / Jazykové verze VD / Francouzsky VD


Le Village Valaque

Le Village Valaque est le plus vaste aire du musée. Les bâtiments agricoles, le moulin à vent, l'atelier de forge, les puits, le clocher et les jardins sont situés dans le terrain qui par son relief, chemins et regroupement d'arbres rappelle de nombreux villages de la Valachie. Sa création a commencé en 1962. L'objectif était de sauver les maisons traditionnelles en bois de même que les bâtiments agricoles et spéciaux menacés par leur milieu d'origine. Dans le musée, ces bâtiments ont été complétés par d'autres composants avec le but de renouveler leur milieu historique d'origine en vertu des recherches scientifiques. Les objets ont d'abord été choisis dans la partie morave des Carpates – de la Valachie morave où grâce à beaucoup de générations, une culture originale a été créée, celle-ci a beaucoup d'éléments communs avec la culture des autres pays situés dans les Carpates. Les bâtiments sont enrichis de l'élevage traditionnel de moutons de race valaque de même que de la culture des plantes ligneuses fruitières et des champs avec des anciennes cultures agricoles. La visite de tout l'aire vous permet de revenir à l'époque où les habitants locaux ne vivaient pas facilement mais avec respect de la région et des lois de la nature qui leur donnaient la subsistance nécessaire tout au long de l'année.

La région de la Valachie morave est située le long de la frontière orientale du pays caractéristique par sa culture populaire exceptionnelle qui prenait ses sources dans les conditions naturelles, l'histoire du peuplement, le mode de l'élevage du petit bétail sur les pâturages, l'exploitation d'un sol peu fertile et l'utilisation de la richesse des forêts. Même aujourd'hui, la langue des habitants locaux est assez différente de la langue littéraire ou de la langue parlée dans les régions environnantes.

L'utilisation des pâturages pour l'élevage saisonnier du petit bétail (moutons et chèvres) – la soi-disante culture des bergers est caractéristique pour la Valachie. Ce type de l'élevage a été apporté par les éleveurs du petit bétail qui venaient s'installer à partir du 15e siècle dans les Beskides et la région de Javorník du territoire de la Slovaquie et de la Pologne actuelles. Ils peuplaient les surfaces placées plus haut, boisées à l'origine et leur pérégrination appelée „la colonisation valaque" y a été terminée. Sur les nouveaux lieux, ils s'intégraient peu à peu à la population locale qui peuplait les terrains situés plus bas le long des fleuves à partir du 13e siècle. Ces habitants élevaient les moutons et les chèvres à la façon des bergers: du printemps à l'automne tardif, ils gardaient le bétail sur les pâturages déboisés, ils vivaient dans les bergeries et dans les habitations saisonnières – cabanes de berger, ils fabriquaient le fromage et d'autres produits à partir du lait de brebis. On appelaient les pâtres qui peuplaient les territoires plus haut indiquées par les Valaches – d'où la dénomination de toute la région – La Valachie.

Le plus grand essor des bergers a eu lieu dans les 17e et 18e siècles. Chaque village montagnard avait une centaine de moutons et une dizaine de bergeries. Mais l'implication de l'exploitation forestière organisée au 19e siècle et de la laine étrangère de qualité et du nouveau matériel – coton a provoqué le déclin de cette économie.

Le Village Valaque est l'exemple de trois types d'économie.

La cabane de berger de Černá hora près de Radhošť est l'exemple du premier type d'économie. Dans le passé, il y avait dans les environs de Radhošť 16 grandes bergeries et chacune gardait environ 400 moutons.

La bergerie remplissait son but encore dans les années 50 de notre siècle. Même aujourd'hui, on y montre la fabrication du fromage au lait de brebis.

Les deux autres types, on peut les voir à Karolinka - Rákošové et la bergerie „na líhách". Dans le premier cas, il s'agissait d'une ferme commune saisonnière pour quatre familles, apparentées dans le passé. Elles s'occupaient des moutons, vaches et du champ montagnard. La bergerie „na líhách" est de la Valachie, de la commune de Nedašov, située sous les Carpates blanches. On la transportait même en été d'un lieu à l'autre selon la place où était située la clôture avec les moutons. Dans toute la région de la Valachie, il y a eu une symbiose très étroite entre les bergers et les agriculteurs montagnards. Les bercails engraissaient les champs et les prés dans les lieux les plus haut placés au-dessus de la commune.

Le Village Valaque était dès le début différencié du point de vue social. Même l'exposition au Village Valaque montre la composition sociale des habitants d'un village valaque à partir du 18e siècle jusqu'à la moitié du 20e siècle.

Le fermier le plus riche était le bailli héréditaire qui représentait les seigneurs de la commune. (La maison du bailli est d'habitude située à l'extrémité inférieure de la commune où se trouvait le meilleur sol). La propriété de Velké Karlovice – Miloňov est une habitation typique d'un agriculteur montagnard moyen telle que ces habitations étaient construites à la 2e moitié du 18e siècle. La chambre de séjour latérale située à côté de la pièce d'habitation destinée aux vieux parents est un élément moderne, un autre élément moderne de la maison est la cheminée en pierres que chaque nouveau bâtiment devait avoir même à la montagne dans les domaines de Meziříčí et ceci après la déclaration du "Brevet de feu" de Joseph II en 1786.

La maison de campagne n° 70 de Leskovec près de Vsetín est l'exemple de l'habitation de la couche sociale la plus pauvre qui vivait à la campagne valaque. Cette maison d'un sans-terre est le type d'une des habitations de campagne répandues dans toutes les Carpates occidentales. Le plan biparti avec une pièce d'habitation et une enceinte ne donne que 5,5 m2 de surface habitable car un tiers de l'espace était occupé par le four. De telles maisons étaient construites aux abords des communes sur un sol moins fertile.

Dans le cadre du projet „Musée en plein air et la culture populaire sous les nouvelles formes de présentation de l'héritage culturel", certains nouveaux objets sont transférés dans l'aire du Village Valaque.

Le transfert de la maison n° 60 achève l'ensemble de l'exposition du Village Valaque, la soi-disante Terrasse Hrozenkovská. L'emplacement de l'objet présente les rapports sociaux et économiques dans le village entre les différentes propriétés et les fermes des familles apparentées. La maison de même que l'exposition intérieure présentent l'habitation d'un paysan de classe moyenne avec la fabrication domestique complémentaire (notamment la fabrication de la toile et autres fabrications). L'objet originel de la 1ère moitié du 19e siècle est une des plus anciennes formes de construction de Nový Hrozenkov, il a été sauvé devant la destruction et transporté dans le musée dans les années 70 du 20e siècle. (photos n° 1 et 2)

La propriété du roulier de Velké Karlovice – Jezerné faisait à sa place d'origine partie de l'ensemble de propriétés connectées par les rapports de parenté. La propriété originelle du roulier est composée de la maison d'habitation, de l'étable et de la grange. Dans le musée, la maison a été d'abord placée sur un lieu provisoire. Après le transfert d'une autre propriété de l'ensemble de propriétés originelles – la maison de Matocha dans le musée Valaque, le Conseil scientifique a recommandé de transférer la propriété du roulier dans la proximité de la maison de Matocha. Ce transfert permet de présenter l'entrelacement économique et social des deux propriétés.

C'est l'exemple d'une propriété de classe moyenne où l'agriculteur faisait une activité complémentaire qui lui apportait de l'argent – entreprise de roulage. Les rouliers valaques transportaient les articles produits par les tisserands, le bois, les bardeaux et d'autres produits agricoles (la brousse, la marmelade de prunes) jusqu'à Budapest, Brno, Vienne et importaient de l'étranger notamment du sel nécessaire pour l'élevage des moutons (photo n° 3)

Dans l'aire du Village Valaque se trouve une église évangélique luthérienne. Il s'agit de la reconstruction scientifique du bâtiment originel construit en bois en vertu de la norme juridique du Brevet de tolérance (l'an 1781) qui a permis dans les pays tchèques de pratiquer même la religion non-catholique. Le simple hall avec un toit en croupe, l'absence d'une tour avec les cloches, l'équipement bricolé à la maison, l'utilisation de matériaux de construction bon marché et l'emplacement lui-même aux abords du village représentent ainsi dans notre musée l'architecture sacrale dont la réalisation a été limitée par de nombreuses interdictions. L'église de Huslenky utilisée comme lieu de prières depuis 1786 a dû être défaite déjà à la fin du 19e siècle à cause de son mauvais état. Malgré ce fait, le bâtiment nous rappelle l'enrichissement de la vie religieuse qu'ont obtenu les villages évangéliques fortement représentés en Valachie. (photo n° 4)

L'école villageoise de Velké Karlovice – Miloňov représente le type d'un bâtiment publique dont l'aspect reflète non seulement l'architecture populaire mais aussi de nouvelles habitudes qui ont marqué les bâtiments publiques au moment où la documentation technique a dû être approuvée. Sur le toit, il y a un petit clocher qui remplissait le rôle d'une signalisation sonore - sonnaille de matin, de midi, de soir et pour des occasions solennelles. Le bâtiment élargit l'offre des expositions thématiques des bâtiments villageois du Village Valaque d'un bâtiment publique – l'école villageoise à une classe – qui montre même les conditions sociales des enseignants de l'époque. L'espace d'enseignement peut être utilisé même comme une exposition classique avec possibilité de l'utilisation pour les cours d'enseignement spéciaux, on peut y faire connaissance de la réalité des cours scolaires de la fin du 19e siècle et du début du 20e siècle (photos n° 5 et 6)

La maison originelle en bois datant du dernier tiers du 19e siècle n'a pas été conservée. Le bâtiment représente la reconstruction scientifique de l'école villageoise du dernier tiers du 19e siècle réalisée selon la documentation technique conservée.

L'ensemble de bâtiments – l'auberge communale, le magasin avec la viande abattue et la chambre glaciale présentent l'unité villageoise économique atypique – l'auberge avec le magasin et l'abattage. La maison en bois de Zděchov datant de la 1ère moitié du 19e siècle a été adaptée aux activités du propriétaire qui tenait une auberge, celle-ci a été plus tard complétée d'un magasin. L'aménagement de l'objet se distingue des autres bâtiments du village. Il reflète notamment les besoins spécifiques des propriétaires – la plus grande partie était destinée à des fins économiques (la grange et les étables), la plus petite partie étant destinée surtout à des activités agricoles – or, celle-ci était prédominante pour la majorité de paysans. La chambre glaciale de forme rectangulaire construite en pierres naturelles fait également partie des bâtiments ci-haut indiqués.( photo n° 7)

Les expositions situées à l'intérieur présentent la vie des habitants de la Valachie de la fin du 18e siècle à la moitié du 20e siècle – d'un sans-terre, d'un petit agriculteur, d'un grand agriculteur et aussi d'un fermier riche. Nous y trouverons même les exemples de la fabrication domestique de la toile, des tapis textiles, des cordes de même que le traitement de la laine et du lin et les différents métiers - comme p.e. le métier de forgeron et la chaudronnerie.

Les maisons d'habitation sont complétées par les bâtiments agricoles – les granges, les étables et les bâtiments spéciaux comme p.e. le moulin à vent, le clocher, les puits, les chambres, les petites caves et les séchoirs des fruits.

Le musée Valaque remplit l'objectif de ses fondateurs – des frères Jaroněk qui voulaient créer un „musée vif" – le musée qui serait lieu des travaux, habitudes populaires et des fêtes.

De même, dans le Village Valaque, beaucoup de programmes qui font partie de l'Année valaque y ont lieu au cours de toute l'année – l'artisanat, les habitudes, les vieilles technologies ou les programmes thématiques pour les écoles.



Jazykové verze

  • Čeština
  • Deutsch
  • English